Un smartphone incassable est en théorie capable de résister aux chocs, à la poussière, à la chaleur et à l’eau. Ces appareils sont le plus souvent étanches et ils résistent plusieurs minutes en immersion sous l’eau salée.

Ces smartphones robustes visent un échantillon de personnes travaillant à l’extérieur. Dans un tel contexte, les smartphones s’exposent souvent à de nombreux incidents.

Indice de protection IP

La plupart des smartphones incassables possèdent également un indice de protection IP (Ingress Protection Rating). Cet indice classifie donc le degré de protection des boîtiers mécaniques et électriques contre l’intrusion de poussière et d’eau. Cet indice, vise donc à fournir aux utilisateurs une indication claire de ce à quoi ils peuvent s’attendre.

De nombreux smartphones robustes auront par exemple un indice de protection IP67. Le premier chiffre montre donc le niveau de protection contre la pénétration de particules solides. Le niveau 6 est le niveau le plus élevé sur cette échelle. Le deuxième chiffre indique le niveau de protection contre l’infiltration de liquide. Le chiffre 7 indique un test en immersion jusqu’à 1 mètre d’eau pendant 30 minutes.

Indice de protection IP67

Un smartphone antichoc avec un indice de protection IP67 est un téléphone étanche à la poussière et étanche à l’eau.

Certains téléphones se décrivent comme des smartphones durcis. Cela signifie par exemple qu’ils ont une coque extérieure renforcée en caoutchouc robuste permettant d’absorber des chocs liés à une chute d’un mètre ou deux.

On trouve également sur le marché des modèles qui proposent une certaine forme de verre durci sur l’écran. Il peut s’agir par exemple d’un verre Gorilla Glass ou Sapphire Glass. En incorporant des minéraux extrêmement durs dans le verre, cela le rend plus dur et donc plus résistant aux rayures.

Il faut donc s’attendre bien évidement à un prix de vente plus élevé sur ce genre d’appareil.

BAFANG logo
BAFANG logo
E-MOBIL logo
E-MOBIL logo
FLAT-TRACK logo
FLAT-TRACK logo