Présentation du Huawei P40

Le Huawei P40 s’inscrit en tant que successeur du Huawei P30. Outre le volet photo qui a subi une belle refonte, il s’agit donc d’un nouveau smartphone de la firme chinoise.

Ergonomie et design du Huawei P40

Avec le P40, Huawei a ainsi franchement soigné le design et l’ergonomie de son nouveau mobile. Le P40 arbore donc un joli dos en verre dépoli et si sa teinte saumonée ne fait pas l’unanimité, on apprécie son aspect pastel et matifié. Le smartphone fleure le haut de gamme en matière de conception.

Le Huawei P40 possède également une dalle plate très classique. Le terminal est aussi équipé d’un écran de 6,1 pouces avec des dimensions de 148,9 x 71,1 x 8,5 mm et un poids de 175 g. À l’arrière, le P40 se pare également d’un bloc photo assez imposant.

Du côté de la connectique, le terminal ne propose donc pas de prise mini-jack. Le port de recharge et de transfert de fichiers est ainsi de type USB-C. Le P40 ne propose pas de certification IP68, mais IP53, le protégeant contre les projections d’eau. Rappelons également que le mobile ne propose pas de microSD, mais un slot Nano Memory pouvant contenir une carte de 256 Go.

Écran du Huawei P40

Le Huawei P40 a donc impressionné en matière d’écran. Il intègre ainsi un écran Oled qui affiche une définition de 1 080 x 2 340 pixels pour une densité de 441 pixels par pouce. Il s’agit donc d’une dalle de 6,1 pouces au ratio 19,5:9.

Cet écran présente ainsi une température de couleur de 6 324 K et un delta E moyen de 1,7, ce qui est excellent. Le taux de contraste tend alors évidemment vers l’infini puisqu’il s’agit d’une dalle Oled. La luminosité maximale est donc de 601 cd/m², ce qui est très confortable pour la lecture en plein soleil. À l’inverse, la consultation du mobile dans l’obscurité est facilitée par une luminosité minimale est de 1,7 cd/m². Les mesures sont également bonnes en matière de réflectance avec 36,8 % de reflets seulement, et le retard tactile n’est que de 66 ms.

Performances du Huawei P40

Le Huawei P40 embarque le processeur maison Kirin 990. Avec ses 8 Go de mémoire vive, le smartphone se révèle excellent et truste le haut de notre tableau comparatif. La firme chinoise offre une optimisation logicielle exemplaire. Sa gestion de la RAM est excellente. Ce P40 se révèle également un très bon support pour le jeu mobile.

Photo avec le Huawei P40

Le Huawei P40 est équipé d’un bloc photo comprenant trois objectifs. Le premier est un grand-angle (23 mm) de 50 Mpx (f/1.9), et de grande taille puisqu’il mesure 1/1.28″. Le second est un ultra grand-angle de 16 Mpx à ouverture f/2.2, soit une configuration plus classique que celle aperçue avec le P40 Pro. Enfin, le troisième appareil est un téléobjectif (80 mm) de 8 Mpx offrant un zoom 3x (f/2.4).

Capteur principal

Par défaut, le P40 capture des images de 12 mégapixels par son module principal. Les images qui en ressortent sont excellentes avec un bon niveau de détails. Le mode 50 mégapixels permet de rehausser le niveau de détails et la netteté, et on est positivement surpris de voir que cette amélioration concerne autant le centre que les bords de l’image.

De nuit, les résultats sont bons, mais on s’étonne de voir le P40 être moins enthousiasmant que le P40 Pro. Ce dernier propose un rendu plus fin, et plus net.

Ultra grand-angle

Le modèle P40 opte pour une focale de 18 mm mais à ouverture f/2.2 (16 MP). Les résultats obtenus sont sans conteste. De nuit, c’est une tout autre affaire, et l’ultra grand-angle devient assez peu exploitable.

Téléobjectif

Le troisième objectif proposé par le P40 est un téléobjectif qui permet d’effectuer un zoom optique x3. Sans surprise, il est tout à fait inutile de nuit à cause d’une ouverture limitée à f/2.4, mais il est très convaincant de jour avec une bonne restitution des détails. On observe toutefois une forte accentuation des contrastes et des contours.

agrandir

Mode portrait, vidéo et module frontal

À l’avant, le P40 propose un module frontal (32 Mpx, f/2.0, 26 mm) de bonne qualité. Une fois les options d’embellissement désactivées, les clichés obtenus sont réalistes et propres. De la même façon, le mode portrait se montre efficace avec un détourage logiciel pertinent. Enfin, le mobile est capable de filmer en 4K à 60 i/s de façon fluide, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Autonomie

Concernant l’autonomie, le Huawei P40 peut compter sur une batterie de 3 800 mAh. Un accumulateur qui lui permet de tenir 21 h. En utilisation, cela permet d’user de son smartphone pendant près de 2 jours avant de devoir lui faire subir une recharge.

A ce propos, le P40 se charge rapidement à 22,5 W. Cela lui permet d’avoir 100 % d’autonomie en l’espace de 1 h 14 min. Une charge qui n’est pas très rapide, mais qui reste tout de même meilleure que pour beaucoup d’autres modèles concurrents.

L Huawei P40 ne possède pas les services Google. Huawei propose désormais l’AppGallery, son propre magasin d’applications, qui permet de retrouver quelques-unes des applications que vous avez l’habitude d’utiliser. Il faudra toutefois apprendre à vivre sans les applications YouTube, Maps, Gmail, Drive, entre autres. Certaines d’entre elles sont efficacement remplaçables : on peut ainsi opter pour Waze ou Here pour la navigation, ou Outlook pour remplacer Gmail. Pour YouTube, rappelons que la version web dépanne plutôt bien. Enfin, petite astuce : il est possible de passer par l’app TrouveApp du magasin applicatif pour trouver vos réseaux sociaux favoris. L’absence des services Google reste, selon nous, assez handicapante.

BAFANG logo
BAFANG logo
E-MOBIL logo
E-MOBIL logo
FLAT-TRACK logo
FLAT-TRACK logo